Frédéric Pallardy

Ostéopathe en cabinet à Montrouge et à domicile

L'ostéopathe au cœur du processus de guérison.

Rappelons que les troubles chroniques surviennent lorsqu'un déséquilibre tissulaire se crée. Le corps est alors incapable de se rétablir de lui-même et fonctionne anormalement.

Ce que l'ostéopathe apporte au corps.

L'outil de l'ostéopathe est sa palpation, il se positionne en tant qu'élément extérieur permettant au patient souffrant d'avoir un nouveau point d'appui sur lequel se réorganiser. En tant qu'élément extérieur, l'ostéopathe doit en quelque sorte réaliser l'inverse de l'action ayant engendré le changement d'équilibre tissulaire et rendre aux tissus atteints leurs mobilité et vitalité.
  Sa vision doit surtout rester globale pour être sur de cerner le schéma corporel anormal. Une palpation rigoureuse sera le seul outil capable de discerner la véritable cause des symptômes décrits par le patient. Andrew Taylor Still dit que « Lorsque vous connaissez la différence entre la structure normale et l’anormale, vous avez appris la première question incluant toutes les autres puisque vous devez prendre le cas anormal pour le ramener vers la normale, le laisser reposer, et être satisfait en le quittant », mettant ainsi l'accent sur le fait que le but de l'ostéopathe n'est pas de sur-traiter un patient lorsque le patient n'est pas totalement guéri après une intervention, mais de faire confiance à sa main connaissant « la normale ».
  Le nombre de technique est alors très minimaliste car il faut limiter le nombre d'interventions extérieures encaissées. Lorsque l'origine du schéma anormal est traitée, le retour à l'état de santé n'est plus qu'une question de temps. C'est pourquoi il est normal de ressentir des effets "secondaires" lors d'un traitement ostéopathique, celà signifie que la zone est en cours de remaniement.

  Les effets secondaires les plus courants sont:

  • sensation d'instabilité
  • diffusion de la douleur et courbatures
  • hypersomnie/asthénie
  • variation du transit et des sécrétions des glandes
  • céphalées
  • nausées
  • variation d'amplitude articulaire

Il est évident que ces effets secondaires sont passagers et peu présents dans la majorité des cas, ils peuvent durer entre 2 à 7 jours et finissent par s'estomper quand le corps a fini son processus de guérison. Il ne faut simplement pas être surpris si un de ces effet survient, car leur survenue est tout à fait normale.

L'ostéopathie au service de tous

Il faut garder en tête que l'ostéopathie est avant tout préventive. Idéalement, le but de l'ostéopathe est justement de détecter précocement ce qui fonctionne anormalement pour pouvoir agir dessus avant même que les troubles apparaissent.
  L'ostéopathie permet également de limiter les troubles survenant après un traumatisme en redonnant de la mobilité à la zone sidérée, mais surtout en améliorant les échanges fluidiques de façon à accélérer le processus de guérison.
  C'est pourquoi l'ostéopathie a un champ d'action très large pouvant intéresser sportifs, travailleurs manuels ou sédentaires, victimes d'accidents, femmes enceintes, nourrissons...